Adolescents de l’illi­mité

Anaïs Pourtau et Marie-Cécile Marty
Mars 2015

Les ado­les­cents de l’illimité est un recueil d’une pra­tique d’accueil d’adolescents mul­ti­pla­cés dans un foyer de la pro­tec­tion de l’enfance. Cet ouvrage conte des his­toires vraies, des ren­contres émou­vantes, extra­va­gantes, par­fois drôles avec des ado­les­cents dits inca­sables, qui ne font pas pacte avec le monde. Les auteures engagent les tra­vailleurs sociaux et les pou­voirs publics à s’interroger sur l’accompagnement de ces jeunes. Ces ado­les­cents impos­sibles ne trouvent plus assis­tance dans les familles d’accueil ou dans les ins­ti­tu­tions qui pro­meuvent pour­tant le bien-être et l’autonomie des enfants. Que leur pro­po­ser? Un ailleurs tou­jours meilleur ou tou­jours plus adapté à leurs besoins? Cet ailleurs, l’adolescence les y a pous­sés: leurs tri­bu­la­tions sont nom­breuses, ils font des tra­jets sans pro­jet, dans des contrées d’exil aux repères flous ou inexis­tants, mal car­to­gra­phiées par les adultes. Il s’agit d’aller à leur ren­contre et de ne pas leur faire la guerre. D’ailleurs, le secret dit le renard au Petit Prince est«On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invi­sible pour les yeux». Les auteures ont choisi le conte d’Antoine de Saint Exupéry pour abor­der, avec poé­sie, la tra­gique réa­lité de ces ado­les­cents criants d’humanité.

Les auteures

Psychologue diplô­mée de l’Université de Montpellier, Marie-Cécile Marty a d’abord exercé en ser­vices de pro­tec­tion judi­ciaire de la jeu­nesse et de l’aide sociale à l’enfance. Elle a tra­vaillé en mai­son d’enfants à carac­tère social pour rejoindre le foyer d’adolescents dif­fi­ciles d’une asso­cia­tion lyon­naise. Psychanalyste, membre de l’Association de la cause freu­dienne, elle est res­pon­sable d’un labo­ra­toire de recherche inter­dis­ci­pli­naire du Centre inter­dis­ci­pli­naire d’étude sur l’enfant.

Éducatrice spé­cia­li­sée, Anaïs Pourtau tra­vaille depuis long­temps auprès des ado­les­centes et des ado­les­cents en dif­fi­culté. Elle exerce depuis plu­sieurs années dans un foyer d’adolescents, plus par­ti­cu­liè­re­ment avec ceux héber­gés en stu­dios ou appar­te­ments édu­ca­tifs. Elle col­la­bore aux tra­vaux de recherche du CIEN.

[print­friendly]

Zappeur

Zapresse

Étude et recherche

Agenda

novembre 2020
Pas d’é­vé­ne­ment actuel­le­ment pro­grammé.

Atelier d’é­tude 2020–2021

Zappeur

Zapresse