Édito

Texte publié le 21 jan­vier 2021

Édito

Texte publié le 21 jan­vier 2021

image_pdfimage_print

Édito

Par Aurélie Charpentier-Libert

Sexe, ratage et symptôme

L’actualité média­tique conti­nue dans son élan de faire écho à celles et ceux qui sortent du silence et des sque­lettes du pla­card. Ces his­toires révé­lées, c’est la caco­pho­nie dans les réac­tions de ceux concer­nés de près ou de loin : poli­tique, médias, jus­tice, tous s’embrouillent face à ce qu’il y aurait à rec­ti­fier, avouer, juger …

Ligues spor­tives, milieux artis­tique et lit­té­raire, école, les affaires tombent comme s’il en pleu­vait. Les écoles tentent de répondre aux vidéos volées de tels jeunes s’exhibant ou exhi­bant « une cama­rade », les tri­bu­naux, pour­tant débor­dés de dos­siers, reprennent les plus médiatisées.

C’est l’affolement dans le dis­cours courant.

Comment pourrait-il en être autre­ment en la matière ? Ce que l’on sait de manière sûre grâce à Freud et Lacan c’est que le rap­port du sujet au sexe est trau­ma­tique, le ratage est la règle. Comment dès lors les ins­ti­tu­tions peuvent se situer au plus juste quand une mau­vaise ren­contre heurte le drame intime du sujet ?

Les tra­vaux ori­gi­naux du CIEN œuvrent à trou­ver une façon de répondre. Ainsi Philippe Lacadée, dans un texte à la fois vivant et pré­cis, dont la pre­mière par­tie est livrée cette semaine, nous donne un aperçu d’une façon de faire face à l’embarras de l’école. Il déve­loppe avec finesse de quelles façons la psy­cha­na­lyse laca­nienne per­met de des­ser­rer les effets des dis­cours figés, tel celui de la science. Ainsi nous ver­rons qu’une libre invi­ta­tion à par­ler per­met à l’enfant d’articuler ques­tions et éla­bo­ra­tions des plus sur­pre­nantes sur le sexe…

Autres tra­vaux du CIEN dont Marie-Cécile Marty rend compte pour nous : Que peut-il se dire du réel d’une intru­sion sur le corps du jeune enfant ? De la lit­té­ra­ture à la légis­la­tion, la ques­tion se pose, du silence de Lolita à la prise de parole qui abou­tit au tribunal.

C’est ainsi au tri­bu­nal que nous conduit Jean-Marie Fayol Noireterre, Magistrat hono­raire, pour nous appor­ter un éclai­rage bien néces­saire. Nous décou­vri­rons les évo­lu­tions sur­pre­nantes au sujet des agres­sions sexuelles sur mineurs, mais éga­le­ment la dure tache, – voire impos­sible ? – de défendre les mineurs, en pré­ser­vant la liberté du sujet.

Enfin, c’est avec les parents que se clôt notre numéro, Sarah Camus Marquis nous pré­sente la cli­nique dans le CPCT-parents, lorsque la ren­contre avec un psy­cha­na­lyste vise à la dés­in­tri­ca­tion des jouissances.

Un numéro à la recherche du bien dire fon­da­men­tal sur le sexe chez les jeunes sujets.

image_pdfimage_print

Articles simi­laires

6e jour­née d’étude

Agenda

Pas d’é­vé­ne­ment actuel­le­ment programmé. 

Étude et recherche

Atelier d’é­tude 2020–2021

Zappeur

Zapresse