Édito

Texte publié le 4 novembre 2020

Édito

Texte publié le 4 novembre 2020

image_pdfimage_print

Édito

Échos du Séminaire de l’Atelier

La pre­mière séance du sémi­naire s’est tenue par webi­naire le mois der­nier. Ce signi­fiant nou­veau désigne un moyen de com­mu­ni­ca­tion employé par les asso­cia­tions et groupes de tra­vail orien­tés par la psy­cha­na­lyse en cette période par­ti­cu­lière de pan­dé­mie. Ceci nous per­met de pour­suivre le tra­vail engagé vers la 6e Journée de l’Institut de l’Enfant et de main­te­nir l’affectio socie­ta­tis auquel nous tenons tant.

Personne ne détient un savoir déjà éla­boré sur la sexua­tion des enfants, l’élaboration col­lec­tive concerne tous ceux que la pra­tique avec les enfants inté­resse. Le Séminaire de l’Atelier incarne ainsi le manque dans l’Autre, S(Ⱥ). Il décom­plète le dis­cours du maître avec les normes que celui-ci impose. Il fonc­tionne sur le mode assumé de l’élaboration pro­vo­quée, ce qui le rap­proche de la fonc­tion du plus-un du car­tel dont Jacques-Alain Miller a signalé la proxi­mité avec le dis­cours de l’hystérique. Venir avec des points d’interrogation en se refu­sant à faire le maître, à incar­ner l’un-qui-sait, le tout savoir : ce Séminaire n’est pas un cours, c’est une recherche.

Vous étiez près de 500 ins­crits, ce qui pré­juge du vif inté­rêt que cette ini­tia­tive sus­cite. Nous avons été aver­tis au der­nier moment d’une dif­fi­culté à se connec­ter d’un cer­tain nombre d’entre vous, ce pro­blème a été depuis cor­rigé, nous tenons à nous en excuser.

Les tra­vaux du Séminaire don­ne­ront lieu à une publi­ca­tion ultérieure.

La seconde séance du Séminaire sera annon­cée pro­chai­ne­ment via le Zapresse. Nous serons heu­reux de vous y retrouver.

Bien à vous,

Laura et Hervé

image_pdfimage_print

Articles simi­laires

6e jour­née d’étude

Agenda

décembre 2020
Pas d’é­vé­ne­ment actuel­le­ment programmé. 

Étude et recherche

Atelier d’é­tude 2020–2021

Zappeur

Zapresse