Zappeur JIE62020-06-01T11:36:47+02:00

ZAPPEUR

La sexua­tion des enfants

Étude et recherche

6e jour­née d’é­tude de l’ins­ti­tut psy­cha­na­ly­tique de l’en­fant

Être sexué (1)

Par |1 juin 2020|

Chacune, cha­cun d’entre nous arrive comme être sexué dans un monde d’êtres sexués qui le pré­cèdent et l’accueillent. « Être sexué » est stric­te­ment indis­so­ciable de notre condi­tion d’être par­lant. Ce n’est pas le résul­tat d’un déve­lop­pe­ment, qu’il soit phy­sio­lo­gique, psy­cho­lo­gique ou socio­lo­gique : c’est là d’emblée, comme un réel incon­tour­nable, auquel cha­cun se heurte, à tout âge.

La sexua­tion des enfants à l’épreuve du réel 

Par |1 juin 2020|

Dans la leçon du 8 décembre 1971 du Séminaire …ou pire, Lacan énonce que la dif­fé­rence pré­coce entre fille et gar­çon consti­tue son point de départ : « Quand je dis qu’il n’y a pas de rap­port sexuel, j’avance très pré­ci­sé­ment cette vérité, que le sexe ne défi­nit nul rap­port chez l’être par­lant. Ce n’est pas que je nie la dif­fé­rence qu’il y a, dès le plus jeune âge, entre ce que l’on appelle une petite fille et un petit gar­çon. C’est même de là que je pars ».

Vers le réel de la sexua­tion chez l’enfant

Par |1 juin 2020|

Comment sai­sir l’inflexion don­née à notre recherche par Jacques-Alain Miller, de la dif­fé­rence sexuelle à la sexua­tion des enfants ? Serait-ce une inflexion du Lacan clas­sique, celui de l’inconscient struc­turé comme un lan­gage, celui de l’Autre préa­lable, vers le Lacan de l’objet jusqu’au Lacan de la jouis­sance ? La sexua­tion de l’enfant enté­rine le pas­sage à l’Autre qui n’existe pas. 

Argument

Par |12 février 2020|

Serait-ce un mys­tère de la nature ? Être fille ou être gar­çon ne semble pas aller de soi à l’époque du trouble dans le genre. Une ten­dance actuelle met en ques­tion la dif­fé­rence sexuelle comme idéo­lo­gie socia­le­ment dépas­sée. « Fille ou gar­çon » paraît l’alternative à laquelle il s’agit d’échapper car celle-ci ins­cri­rait le sujet dans une des­ti­née toute tra­cée, sans place pour la sur­prise.

6e jour­née d’é­tude

Zappeur

Zapresse

Étude et recherche

Atelier d’é­tude 2020–2021

Twitter

Étude et recherche

6e jour­née d’é­tude de l’ins­ti­tut psy­cha­na­ly­tique de l’en­fant

Être sexué (1)

Par |1 juin 2020|

Chacune, cha­cun d’entre nous arrive comme être sexué dans un monde d’êtres sexués qui le pré­cèdent et l’accueillent. « Être sexué » est stric­te­ment indis­so­ciable de notre condi­tion d’être par­lant. Ce n’est pas le résul­tat d’un déve­lop­pe­ment, qu’il soit phy­sio­lo­gique, psy­cho­lo­gique ou socio­lo­gique : c’est là d’emblée, comme un réel incon­tour­nable, auquel cha­cun se heurte, à tout âge.

La sexua­tion des enfants à l’épreuve du réel 

Par |1 juin 2020|

Dans la leçon du 8 décembre 1971 du Séminaire …ou pire, Lacan énonce que la dif­fé­rence pré­coce entre fille et gar­çon consti­tue son point de départ : « Quand je dis qu’il n’y a pas de rap­port sexuel, j’avance très pré­ci­sé­ment cette vérité, que le sexe ne défi­nit nul rap­port chez l’être par­lant. Ce n’est pas que je nie la dif­fé­rence qu’il y a, dès le plus jeune âge, entre ce que l’on appelle une petite fille et un petit gar­çon. C’est même de là que je pars ».

Vers le réel de la sexua­tion chez l’enfant

Par |1 juin 2020|

Comment sai­sir l’inflexion don­née à notre recherche par Jacques-Alain Miller, de la dif­fé­rence sexuelle à la sexua­tion des enfants ? Serait-ce une inflexion du Lacan clas­sique, celui de l’inconscient struc­turé comme un lan­gage, celui de l’Autre préa­lable, vers le Lacan de l’objet jusqu’au Lacan de la jouis­sance ? La sexua­tion de l’enfant enté­rine le pas­sage à l’Autre qui n’existe pas. 

Argument

Par |12 février 2020|

Serait-ce un mys­tère de la nature ? Être fille ou être gar­çon ne semble pas aller de soi à l’époque du trouble dans le genre. Une ten­dance actuelle met en ques­tion la dif­fé­rence sexuelle comme idéo­lo­gie socia­le­ment dépas­sée. « Fille ou gar­çon » paraît l’alternative à laquelle il s’agit d’échapper car celle-ci ins­cri­rait le sujet dans une des­ti­née toute tra­cée, sans place pour la sur­prise.

Charger plus d’articles

6e jour­née d’é­tude

Zappeur

Zapresse

Étude et recherche

Atelier d’é­tude 2020–2021

Twitter

Zappeur

Zapresse